Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Face à la pauvreté, le théâtre de guignol de l'UMP et du PS ne fait plus rire

par Jeunes Démocrates 44 19 Octobre 2011, 18:48 Communiqués de presse

 

Les jeunes démocrates s'indignent devant le nombrilisme de l'UMP et du PS alors que lundi avait lieu la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

 

Après plusieurs semaines de matraquage médiatique autour des primaires du PS, c'est maintenant l'UMP qui mobilise une quinzaine de ministres et le double de députés pour une convention visant à « démonter » (selon les mots de JF Copé) le projet du PS.

 

Les jeunes démocrates considèrent que toute cette énergie aurait dû être consacrée à un vrai travail constructif pour que la France propose d'une seule voix les solutions qui s'imposent. Ils se prononcent en particulier pour l'instauration rapide d'une taxe sur les transactions financières, taxe dite "Robin des bois", et souscrivent aux demandes de nombre d'ONG pour qu'une partie significative, la moitié environ, soit consacrée à la lutte contre la pauvreté. Une partie devant par ailleurs être affectée à la lutte contre les déficits, une autre à la lutte contre le réchauffement climatique.


Nous rappelons que le parlement européen s'est déjà (8 mars 2011) prononcé en faveur d'une telle mesure. A quand une mise en application?

 

Les Jeunes Démocrates se félicitent d'appartenir à un mouvement dont les dirigeants préfèrent la poursuite de l’intérêt général à la quête des projecteurs des médias. François Bayrou et son équipe en charge des thématiques internationales (Marielle de Sarnez, Nathalie Griesbeck) se sont ainsi rendus en Haïti et ont appelé la France à "soutenir la reconstruction des institutions haïtiennes".

La développement d'une économie, d'une fiscalité, et des institutions capables de les soutenir, dans un pays ravagé par des fléaux successifs, constituent le seul moyen viable de redonner à ce peuple une confiance en l'avenir et une autonomie durable.

Plus que jamais ces comportements partisans de l'UMP et du PS nous convainquent de la nécessité d'apporter une majorité nouvelle, centrale, et de courage, seule à même de dépasser l'inertie d'un bipartisme stérile et inefficace.

 

 

Les Jeunes Démocrates 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page